Post Publication

La sauge blanche 'Salvia Apiana"

Les encens amérindiens situé dans l'Amérique du nord utilisés par les chamanes, la Sauge Blanche " Salvia apiana " en fumigation pour les rituels, appel d’âmes et purification pour soi-meme, lieu et objet, intuition, bien-etre, sagesse et éloigne les energies négatives et les mauvais esprits.

La sauge blanche est présente à des altitudes comprises entre 1 500 m et le niveau de la mer et préfère un sol drainant avec une proportion sableuse importante. Elle est également souvent présente dans les maquis d’arbustes à des altitudes faibles ou sous des communautés de pins jaunes (Pinus ponderosa). Salvia apiana se développe dans des habitats aux températures estivales élevées.

Les infusions de Salvia apiana sont déconseillées aux femmes allaitantes car elles inhibent la lactation. Les femmes enceintes ne devraient pas non plus en consommer. Le thé à la sauge diminue la sudation, la salivation, et la sécrétion de mucus. L'infusion réduit également les maux de gorges, et apaise les règles douloureuses. De plus, elle agit également comme diaphorétique et diurétique. La teinture réalisée à partir des feuilles agit comme antimicrobien et antifongique.

La sauge blanche incarne une plante sacrée pour les peuples amérindiens. Lors des cérémonies religieuses, des naissances et des décès, les feuilles, le plus souvent réunies en fagots et brûlées comme de l'encens, sont traditionnellement utilisées de manière rituelle en guise de purification des lieux et des personnes lors de cérémonies chamaniques.


Les peuples autochtones utilisaient les graines pour la pinole, un aliment de base des amérindiens de la côte du Pacifique. Durant l’hiver, les tribus s'alimentaient des feuilles et des tiges de la sauge blanche. Les Cahuilla, Costanoan, Diegueño, Kawaiisu et les tribus Maidu de Californie utilisaient les graines de la sauge blanche pour nettoyer et guérir leurs yeux lors de leur sommeil. Chez les Cahuilla, les graines et les feuilles broyées pour le thé ou fumée étaient utilisées pour soigner les rhumes. Les femmes Cahuilla buvaient des infusions de racines de sauge blanche après l’accouchement afin d’accélérer la guérison interne. Les Diegueño, quant à eux, utilisaient les feuilles comme shampoing afin de ralentir le grisonnement naturel des cheveux.


​Plante médicinale utilisée depuis l'Antiquité, la sauge tient d'ailleurs son nom scientifique, Salvia , du latin salvare , qui signifie "guérir". Les Romains, et avant eux les Egyptiens, connaissaient déjà les propriétés médicinales de la sauge ; d'ailleurs, les premiers la récoltaient lors de cérémonies et sans outils alors que les seconds s'en servaient en traitement de l'infertilité.


La sauge est également l'une des plus anciennes plantes cultivées puisqu'elle le fut dès le XIIIe siècle. A cette époque d'ailleurs, il existait un dicton populaire disant : "Pour quelle raison un homme devrait-il mourir alors que de la sauge pousse dans son jardin ?" Cette plante aromatique et médicinale entrait alors dans la composition de multiples préparations. Sur ordre de François Ier, la sauge a ainsi été utilisée pour préparer l'eau d'arquebusade, à l'origine destinée à soigner les plaies causées par une arme, l'arquebuse, avant de devenir rapidement un remède traditionnel contre bon nombre de pathologies.


Les feuilles séchées ont également été longtemps fumées pour lutter contre l'asthme. Aujourd'hui, les propriétés médicinales de la sauge sont reconnues par des comités scientifiques, dont l'Agence européenne du médicament pour "le traitement des petits problèmes digestifs ainsi que de la transpiration excessive et en application locale contre les inflammations de la bouche, de la gorge et de la peau".


Arbrisseau à tige quadrangulaire d'une hauteur d'environ 80 cm, la sauge officinale affectionne les régions ensoleillées et sèches. Pour cette raison, on la trouve en grande quantité tout autour du bassin méditerranéen. Elle est semée au printemps et ses feuilles ovales et laineuses, d'une couleur gris-vert, sont généralement récoltées en été. La sauge produit de petites fleurs disposées en épis, d'une couleur violette ou bleue.



SAUGE BLANCHE POUR LA FUMIGATION ET LA PURIFICATION


La tradition de purifier l’atmosphère avec des herbes, résines et fleurs séchées accompagne toutes les cultures. La fumigation d’encens de sauge blanche est pour l’essentiel un acte de purification. Lors de ce que l'on appelle la "cérémonie de la fumée", on va bruler des feuilles ou un bâton d’encens de sauge blanche et imprégner de sa fumée notre corps, la pièce dans laquelle on se trouve, notre esprit. Sa fumée est bénéfique pour décharger les lieux des énergies négatives, purifier les personnes ou les événements, pour chasser le "mauvais esprit" et attirer les énergies bénéfiques. Traditionnellement, cette manoeuvre est accompagnée de prières et permet de créer un environnement favorable au soin et à la guérison. Rien d'étonnant lorsqu'on sait que le nom de la sauge vient du latin "salvare" qui signifie "guérir". Dans le processus alchimique de transformation de la fumigation, les quatre éléments sont représentés: le coquillage symbolise l’eau, l’allumette qui embrase l’encens est le feu, les herbes et la cendre sont la terre et enfin la fumée, l’élément air.

Au fil du temps, la recherche a pu expliquer certains effets de la fumée. Par exemple, que l‘odorat est le seul sens qui ne dort jamais et qui est relié avec les émotions. Par ailleurs, il est prouvé qu'une accumulation d'ions positifs dans l'air est dommageable pour la santé. Dans la fumée il y a production d'ions négatifs, qui ont un effet bénéfique sur notre humeur, et atténuent certaines affections qui se développent dans un environnement où la qualité de l'air est médiocre (asthmes, allergies, nausées, céphalées...).


Parfois les feuilles de sauge blanche sont simplement étalées sur le sol à l’intérieur des tipis ou dans les cercles rituels. Marcher ou s'asseoir dessus dégage alors une odeur agréable et assure la purification du lieu. On retrouve ce dernier procédé dans les rites des indiens sioux notamment.


La sauge blanche s'utilise sous différentes formes: en feuilles en vrac, en rameaux ou en bâton ("smudge" en anglais). Pour d'autres utilisations, il existe les huiles de parfum, bâtons ou cônes d'encens.


Utilisation avec les 4 éléments Eau Terre Air Feu (coquillage, sauge, plume, bougie)


J'en veux

EXPÉDITION ET LIVRAISON

FRANCE MÉTROPOLITAINE

EUROPE & INTERNATIONAL

La Boutique de l'Encens - GAIA IMPORT

477 745 996 00033 R.C.S. PERPIGNAN FRANCE

TEL SMS: +33 (0)6 22 17 54 27

PAIEMENT EN LIGNE SÉCURISÉ

PAR PAYPAL & STRIPE

trustpilot.png
Deep Space - Lunar Fields
00:00 / 00:00

Version 4.07.05.5669- © 2016 - 2020 - Gaia Import - Powered Thierry FORASTE WIX

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc
  • Pinterest - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc